DETAILS

Lancement du programme « Pour une inclusion innovante des jeunes »

L’association Relais Prison-Société a le plaisir d’annoncer le lancement du projet « Pour une inclusion innovante des jeunes » du quartier Hay Mohammadi à Casablanca, dans le cadre du programme Moucharaka Mouwatina, mené avec le soutien financier de l’UNOPS et de l’Union Européenne, qui vise à promouvoir et renforcer la contribution effective des jeunes à la consolidation de l’Etat de droit, à la démocratisation et au développement socio-économique.

Créée initialement pour la défense des droits et intérêts des ex-détenus, l’association a élargi son champ d’action à l’accompagnement des jeunes en conflit avec la loi, et souhaite aujourd’hui toucher plus largement le public de jeunes en situation de précarité économique et sociale.

La jeunesse représentant l’opportunité d’aspirer à une société pérenne, il s’agit donc de la sensibiliser sur les modes d’expression de ses aspirations et de son potentiel, en leur redonnant confiance en les institutions politiques pour contribuer à apporter les réponses adéquates aux défis en matière de cohésion sociale et de développement du capital humain.

Sur une population de près d’un demi-million d’individus, où les personnes âgées de moins de 35 ans sont représentées à 81,3%, le quartier Hay Mohammadi compte un effectif de chômeurs composé essentiellement de jeunes.

Par ce projet, Relais Prison-Société souhaite favoriser la constitution d’une élite de jeunes issus de cette région de Casablanca. Ces derniers seront outillés et formés sur les possibilités que leur offrent les nouvelles mesures de démocratie participative, ainsi que sur les moyens de forger et diffuser leur message tout en étant moteurs de changement auprès de leurs pairs.

Par opposition à une logique d’assistanat, le projet prévoit un accompagnement dynamique se focalisant sur la propulsion et la consolidation de la capacité de chacun.e des jeunes à se prendre en charge.

Afin d’atteindre ces objectifs, plusieurs cycles de formations sont prévus sur une période d’un an, le premier ayant démarré le 27 avril, et visant un groupe de 10 jeunes. Ce groupe sera formé sur les mécanismes de la démocratie participative ainsi que sur les techniques de communication et de négociation, ou encore l’élaboration de sites web, forgeant ainsi un leadership appelé à transmettre ces enseignements à un groupe plus large de leurs pairs, afin de hisser la participation citoyenne des jeunes du quartier. Pour aboutir à des échanges constructifs, le volet du développement personnel, de renforcement des aptitudes personnelles et de mise en confiance de soi, sera mené par une équipe de psychothérapeute et de coach.

Le projet prévoit entre autres des ateliers d’information sur les techniques de recherche d’emploi et de conception de projets. En parallèle, l’inclusion d’une centaine de bénéficiaires est prévue, notamment à travers des ateliers d’activités d’art-thérapie et d’autres formes de créativité culturelle et artistique.

À terme, et sur base de résultats concluants, Relais-Prison société souhaite étendre ce programme à d’autres régions du pays pour amplifier l’écho des différentes populations marginalisées à travers le pays.

Communiqué de presse


Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adresse

Hay Mohammadi, centre Multidisciplinaire Dar Lamane, Bd Ali Yaata - Anciens locaux de polices - à côté de l'annexe 48 de l'arrondissement Casablanca, Maroc