DETAILS

Fin du 4e cycle de formation sur le montage vidéo

Le quatrième cycle de formation axé sur les techniques de montage vidéo s’est achevé le 26 juin. Les bénéficiaires ont pu développer les connaissances fondamentales en la matière, alliant théorie et pratique à l’issue de 9 ateliers animés par le monteur vidéo Hamza. Un dernier atelier est prévu dans les semaines à venir afin de reprendre les points importants étudiés précédemment.

Le logiciel utilisé dans le cadre de la formation étant Adobe CS6, celle-ci a débuté par la présentation de ses fonctionnalités premières et des services que le logiciel offre. Du point de vue théorique, afin d’assurer la bonne compréhension des terminologies utilisées, plusieurs mots-clés ont premièrement été définis. Par exemple, la résolution représente le nombre de pixels que contient une image, et la base de temps (ou fréquence d’images) correspond au nombre d’images par seconde dans la vidéo. Le nombre standard est de 25 images par seconde.

La consolidation de ces connaissances a facilité l’étude de plusieurs notions telles que le marquage des vidéos qui est en fait la mesure de leur qualité. De la même manière, les bénéficiaires ont pu apprendre que la résolution d’une vidéo est fonction du capteur de la caméra utilisée, qui peut être mécanique, numérique, full HD ou même ultra HD (la plus grande résolution existant à ce jour).

En plus des informations propres au montage, certains points relatifs au tournage ont été abordés, en particulier l’importance des axes, du cadrage, du scénario et du repérage des lieux où l’on souhaite filmer, qui s’effectue avant le tournage. L’accent a par ailleurs été mis sur la règle des 180 degrés qui est importante pour les dialogues entre deux personnages (ou plus), notamment lorsqu’ils se font face. Il s’agit de ne jamais franchir la ligne de regard entre deux personnages, de sorte à conserver la cohérence spatiale entre les plans.

En ce qui concerne le côté pratique, les bénéficiaires ont pu dès le deuxième jour de formation, s’exercer à l’importation de vidéos et de bandes son ainsi qu’à l’application d’effets à leurs vidéos. Plusieurs sessions d’exercices ont eu lieu, au cours desquels les jeunes ont pratiqué l’utilisation des effets de transition, de fond vert, du « split screen » ou encore l’application de correction colorimétrique pour la configuration de l’intensité des couleurs. Enfin, la création d’animations a été enseignée à travers le travail de la trajectoire d’une image, qui se caractérise par son déplacement, échelle et rotation ainsi que sa vitesse d’exécution.

Les échanges avec l’éducateur ont par ailleurs abouti à plusieurs discussions au sujet de la créativité et l’inspiration ainsi que l’importance du travail approfondi de l’idée, au départ du processus créatif, de sorte à ce que le spectateur puisse voir et saisir la vidéo de la manière souhaitée.

De cette façon, le prochain cycle de formation consistera en une série d’ateliers dédiés à l’art-thérapie afin de mettre en avant l’esprit créatif de chacun/e principalement à des fins psychothérapeutiques et de développement personnel.  Au vu de l’évolution de la situation sanitaire, ces ateliers auront lieu à l’association.


Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adresse

Hay Mohammadi, centre Multidisciplinaire Dar Lamane, Bd Ali Yaata - Anciens locaux de polices - à côté de l'annexe 48 de l'arrondissement Casablanca, Maroc